Retour

Randonnée autour de la cascade du Ray Pic en Ardeche

Site naturel volcanique classé depuis 1931, les cascades du Ray Pic en Ardèche se donnent en spectacle sous nos yeux où l’eau de la rivière la Bourges surgit au milieu des coulées basaltiques. Profitez de votre séjour camping Ardèche pour découvrir cette beauté naturelle.

 

Ce site enchanteresse offre des paysages diversifiés rendant la promenade plus intéressante. La coupe de la Fialouse ou le Ray-Pic résulte d’une phase phréatomagmatique puis d’une phase phréatomagmatique. Les fameuses cascades du Ray-Pic se déversent à une cinquantaine de mètres de haut, depuis le sommet d’une épaisse formation basaltique et formant une magnifique prismation en gerbe. L’unique coulée du volcan a traversé 21 km tout au long de la Bourges puis traversant la Fontaulière jusqu’à Pont-de-Labeaume.

 

La coupe de la Fialouse ou maar du Ray-Pic est au départ un volcan, source de la coulée basaltique d’où se déversent les cascades du Ray-Pic à plus d’une cinquantaine de mètre de hauteur. Le volcan s’élève à 1293 mètre d’altitude et son gigantesque cratère est d’une forme circulaire d’environ 1200m de diamètre. Le volcan s’est réveillé suite à une éruption phréatomagmatique. Il s’agit d’un phénomène naturel expliquant la rencontre de l’eau et de la lave produisant ainsi une éruption assez explosive. Les roches volcaniques sont les témoins de cette grande explosion. Ces roches se découvrent entre autre dans les secteurs sud-est du site, juste en contre-bas de la route. On peut aussi les observer à droite du lieu d’observation qui fait face à la cascade.

 

Le volcan a ensuite progressé vers un grand strombolien, qui se manifeste par la projection de scories et de bombes assez grossières. Dans sa phase finale, un lac de lave se forme et l’activité du volcan se poursuit par une coulée basaltique importante. Celle-ci est composée de lave très fluide d’une longueur de 21km jusqu’à Pont-de-Labeaume, en passant par la vallée de la Bourges, puis de la Fontaulière. Le lave se caractérise également par l’abondance de fragments de péridotites assez grossiers. Ce sont des roches jaunes verdâtre.

 

Façonnées par l’érosion, les orgues basaltiques d’où surgissent les deux cascades du Ray-Pic laissent apparaitre une prismation en gerbe. L’action de l’érosion de la rivière a fait apparaitre la roche au niveau du point de contact, soit entre le pourtour du cratère et du lac de lave. Le cours d’eau aurait recreusé son lit en entaillant, au milieu, l’ancien lac de basalte pour suivre le même chemin que l’ancien lit de la rivière, engloutit par la lave. La Fontaulière coule tantôt sur la coulée et tantôt à son pied, signifiant qu’elle n’a pas encore arrangé son lit et qu’elle continue encore à creuser progressivement. Actuellement la coulée de lave s’est solidifiée et certaines parties ont été abîmées.

 

La cascade du Ray Pic possède deux chutes. La première n’est pas visible se trouve à une soixantaine de mètres au-dessus et la seconde chute fait seulement 35 m. Une randonnée Ardèche autour de ce site naturel exceptionnel s’impose pour apprécier sa chute spectaculaire et admirer la coulée basaltique. Pour rejoindre la cascade, il faut partir au départ de la D 215C reliant Burzet et Lachamp-Raphaël, puis rejoignez un parking en bord de route. Depuis cette dernière, suivez un sentier balisé pour accéder un belvédère aménagé grâce à une marche d’environ 15 min, juste au-dessus de l’entrée du site.

e/.
Coups de coeur